Les problèmes écologiques et sanitaires liés à l'utilisation du moteur à explosion.

Depuis la fin du XXème siècle, l’automobile et plus précisément le moteur à explosion posent de sérieux problèmes pour l’avenir de la planète. En effet, il est impliqué dans le réchauffement climatique, la pollution atmosphérique, certains problèmes de santé, ou encore l’épuisement des réserves de pétrole.

 Depuis que les automobiles équipées d’un moteur à explosion ont été commercialisées, le nombre de voiture en circulation ne cesse d’augmenter. La consommation de carburant et la pollution augmente donc.

Pour palier à ces problèmes, les ingénieurs conçoivent des moteurs moins gourmands en énergie et plus respectueux de l’environnement et les pouvoirs publics imposent des normes environnementales de plus en plus sévères…

 

La pollution de l’air est le principal problème causé par le moteur à explosion.

 

 

Paris et sa pollution

 

Le moteur à explosion est directement impliqué dans le réchauffement de la planète à cause de ses gaz d’échappements qui polluent l’atmosphère.

Mais ces gaz n’affectent pas uniquement l’environnement, ils touchent également les populations à cause des maladies qu’ils peuvent entrainer.

En effet, selon l’Agence française de sécurité sanitaire environnementale (l’AFSSET), la pollution atmosphérique liée aux moteurs à explosion, serait chaque année responsable du décès de 6500 à 9500 personnes en France.

 On distingue huit principales substances chimiques nocives que l’on classe va classer en deux catégories :

 

A- Les substances nocives pour l’environnement

 

Le dioxyde de carbone (CO2) contribue à l’effet de serre et donc au réchauffement de la planète ou aux modifications climatiques. Le dioxyde de carbone est le gaz à effet de serre le plus important dans l’atmosphère après la vapeur d’eau. Le milieu vivant terrestre et marin absorbe environ la moitié du dioxyde de carbone présent sur Terre mais le reste s’accumule dans l’atmosphère et son taux augmente d’année en année.

 

 

Le dioxyde de soufre (SO2 ) est principalement responsable des pluies acides. Ce sont des pluies rendues acide par leur contact avec la pollution atmosphérique causée principalement par l’automobile et le moteur à explosion. Lorsqu’elles atteignent le sol, elles provoquent de nombreux dommages à la faune et à la flore.

 

 

 

 

B- Les substances nocives pour le corps humain

 

Le benzène (C6H6) émis par les transports routiers est un composé organique volatil. Cette substance chimique est à l’origine de cancers. En effet le centre international de recherche sur le cancer (CIRC) basé à Lyon estime que les preuves de cancérogénicité du benzène sont suffisantes pour le considérer comme cancérigène pour l’homme.

 

 

 

Le monoxyde de carbone (CO) provoque des migraines, des vertiges, des troubles de la vision et diminue l’oxygénation du sang. Ce gaz est mortel à forte concentration.

 

 

 

Les oxydes d’azote (NO), sont des gaz irritant, ils altèrent les fonctions pulmonaires et diminuent les défenses immunitaires.

 

 

 

 

 

Le plomb (Pb), dans les pays ou son ajout dans les essences n’est pas interdite, un grand nombre de personnes serait intoxiquées au plomb.

 

 

Les hydrocarbures imbrûlés (HC) provoquent des affections des voies respiratoires et des allergies.

 

Enfin, les particules en suspension, liées à la combustion dans les moteurs à explosion comme les particules de suie, augmentent les risques de maladies respiratoires et de cancer.

 

L’utilisation des moteurs à explosion est, comme nous venons de le voir, extrêmement dangereuse pour l’être humain et l’environnement.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×